Catégorie : LIRE ET RELIRE

Des églises gothiques par Chateaubriand

  « Chaque chose doit être mise en son lieu, vérité triviale à force d’être répétée, mais sans laquelle, après tout, il ne peut y avoir rien de parfait. Les Grecs n’auraient pas plus aimé un temple égyptien à Athènes que…

La lettre de Mme de Mortsauf à Félix de Vandenesse, ou Conseils à un jeune homme vus par Balzac

« Quel bonheur, mon ami, d’avoir à rassembler les éléments épars de mon expérience pour vous la transmettre et vous en armer contre les dangers du monde à travers lequel vous devrez vous conduire habilement ! J’ai ressenti les plaisirs permis de…

Lire et relire Sur la Route de Jack Kerouac

« J’étais à mi-chemin de la traversée de l’Amérique, sur la ligne de partage entre l’Est de ma jeunesse et l’Ouest de mon avenir, et c’est peut-être pourquoi cela m’est arrivé justement en cet endroit et à cet instant, par cet…

Lire et relire l’Éloge de la Folie d’Érasme

  « J’ai cherché plutôt à faire rire qu’à mordre ». C’est avec un éclat de rire que l’on ouvre et que l’on referme l’Éloge de la Folie d’Érasme, délicieuse satire qui n’a pas pris une ride depuis sa publication en 1511…

Le départ de Chateaubriand vers le Nouveau-Monde

« Une lettre de mon frère a fixé dans ma mémoire la date de mon départ : il écrivait de Paris à ma mère, en lui annonçant la mort de Mirabeau. Trois jours après l’arrivée de cette lettre, je rejoignis en rade…

LIRE ET RELIRE Frankenstein de Mary Shelley

« J’avais chassé tout sentiment, étouffé toute torture, pour me rassasier de l’excès même de mon désespoir. Le Mal désormais devint mon Bien. »  Il faut toujours revenir aux sources littéraires des grands mythes que le cinéma et la publicité ont défiguré en…

LIRE ET RELIRE Une chambre à soi de Virginia Woolf

« (…) il est indispensable qu’une femme possède quelque argent et une chambre à soi si elle veut écrire une œuvre de fiction. » Née en 1882 à Londres, l’écrivain Virginia Woolf est une figure-clef du Groupe de Bloosmbury, phalanstère artistique et…

LIRE ET RELIRE La pitié dangereuse de Stefan Zweig

« Même aujourd’hui, après des années, je n’arrive pas à fixer la limite où a fini ma maladresse et où a commencé ma faute. Il est probable que je ne le saurai jamais. » On prend toujours le même plaisir à lire un…