Mois : septembre 2015

La « pitié cruelle » d’Alceste de Glück (1776)

Dans son Alceste, le compositeur allemand Christoph Willibald Glück (1714-1787) crée un des dialogues les plus sublimes de l’opéra du XVIIIe siècle. La superbe Ouverture de l’opéra trace d’abord les grands thèmes que l’on retrouve concentrés de manière paroxystique dans la…

Portraits à la Cour des Médicis (L’Oiseau-Lyre)

Poème-Souvenir de l’exposition Florence, portraits à la Cour des Médicis au Musée Jacquemart-André Des Anciens qui peuplaient les fresques florentines Qui se souvient, qui les entend ? Dépeins-les moi puisque l’oeil écoute, Puisque je suis aveugle et sans lumière. Décris-moi…