Mois : juin 2016

Un poème de Jean Lorrain dédié à Gustave Moreau

Épilogue à Gustave Moreau I Le rapsode était mort; la lyre en bois sculptée Gisait près du cadavre au milieu du torrent. La Muse entre ses bras prit la tête en pleurant, La tête encor saignante et fraîchement coupée, La…

Fugacité du papillon, volatilité de la bulle, cruauté de la faux…

(Cette conférence a été donnée le samedi 4 juin 2016 dans le cadre de l’Université de Printemps sur le thème « Chronologies, chrononymies et autres figures du temps », au sein du Festival d’Histoire de l’art de Fontainebleau*.) 1/ Représentations et…