Mois : juillet 2016

Une suite française de Bach

La tendresse de Bach, encore et toujours dans sa suite française n°4. BWV 815 en mi bémol, ici jouée par Murray Perahia.

Lire et relire l’Éloge de la Folie d’Érasme

  « J’ai cherché plutôt à faire rire qu’à mordre ». C’est avec un éclat de rire que l’on ouvre et que l’on referme l’Éloge de la Folie d’Érasme, délicieuse satire qui n’a pas pris une ride depuis sa publication en 1511…

Une mosaïque de Luc-Olivier Merson

Splendeur d’une mosaïque sur le thème de l’Espérance dessinée par Luc-Olivier Merson. L’éloquence des anges….