Étiquette : nature

DIY – Faire une couronne de printemps

  1.Matériel (pour une couronne) Du fil de fer souple (environ 1m) Des ciseaux Végétaux 1 hampe de rosiers de Banks de couleur jaune 1 hampe de rosiers de Banks de couleur blanche  une dizaine de brins de myosotis une…

L’Anglaise d’Azur fête ses 1 an !

GLSG fête les 1 an de L’Anglaise d’Azur ! Ce roman historique raconte la vie d’Anna Atkins (1799-1871), la première femme à avoir créé un livre de photos sous la forme de cyanotypes. C’est en écrivant cet ouvrage que GLSG est devenue…

Diptyque Algae – Hommage à Anna Atkins par GLSG

Créé en juillet 2019, ce diptyque conçu par GLSG est dédié à Anna Atkins et à son ouvrage British Algae. Il est formé d’un cyanotype d’algue de l’Océan Atlantique, avec le spécimen en regard tout en transparence (Fucus vesiculosus, Fucaceae).…

Comment concevoir un herbier selon George Sand

‘Le but de l’herbier doit être de faciliter l’étude des sujets qu’il contient. Le goût des collections est puéril, s’il n’a pas ce but avant tout pour soi et pour les autres.’ « Chacun a son procédé pour conserver la plante…

Cyanotypes in Situ – Série « Jardins de Dentelles »

Issus de la Série des fabuleux textiles du temps passé Jardins de Dentelles (2018), ces dix cyanotypes signés et datés par Gabrielle de Lassus Saint-Geniès ont été disposés dans l’écrin de la collection particulière d’une cantatrice. Encadrés autour d’une planche d’entomologie…

Plongée au coeur d’un Volubilis

La splendeur d’un volubilis (Ipomoea) éclos fait aimer l’immensité de l’infiniment petit, à l’image de cette fourmi perdue dans le bleu étoilé de cette corolle lumineuse. Oh, étonnante fourmi ensevelie et enclose par miracle dans la Beauté d’un gouffre d’or…

La Bonté divine selon Grégoire de Nysse

La santé du corps est un bien pour la vie humaine. Or, on est heureux non seulement de connaître la définition de la santé, mais de vivre en bonne santé… Le Seigneur Jésus ne dit pas qu’on est heureux de…

Libanostalgie

Comme Lamartine avait raison quand il écrivait : « Si l’exil involontaire s’ouvrait jamais pour moi, je ne le trouverais nulle part plus doux que dans un de ces paisibles villages de Maronites, au pied ou sur les flancs du Liban (… ). »…

Lire et relire l’Éloge de la Folie d’Érasme

  « J’ai cherché plutôt à faire rire qu’à mordre ». C’est avec un éclat de rire que l’on ouvre et que l’on referme l’Éloge de la Folie d’Érasme, délicieuse satire qui n’a pas pris une ride depuis sa publication en 1511…