Vivre sans vous (L’Oiseau-Lyre)

Vivre sans vous

Vivre sans vous me fane doucement
Parce que votre absence en moi rallume
Les longs soleils brûlés d’isolement
Qui dans leurs cieux vengeurs me consument.

Nuque penchée dans l’ombre séculaire
Je chante pour vous sur ma viole, yeux clos,
Me donnant à vous seul toute entière
Trop éperdue de votre corps si beau.

Sur ces cordes où mes doigts vont saignant,
Sous les pluies sèches des larmes du cœur,
Vivre sans vous, las, me tue doucement
Comme s’achève en silence la fleur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.