La Buveuse de Thé – Gabrielle de Lassus Saint-Geniès – Poésie

Amer et doux le thé vert dans ma tasse d’or
Où s’endorment les désirs subtils d’un voyage,
Ô Macassar, Zanzibar, Baalbek, Angkor,
Vos temples invoqués brûlent mes yeux sauvages!

Le brouillard des pampilles ceignant les lampions
Fait là des ricochets dans ma tasse tremblante.
La cheminée dégage sous sa grande mante
Des volutes d’opium, des ranis et des lions.

Qui dénoue avec paresse les chevelures
Fiancées des jeunes filles bénies par Durga ?
Ô Gange, ô moussons, ô cher Vasco de Gama !
Les voyez-vous rire à l’avant de vos voilures ?

Les échelles du Levant jouent de l’angélique
Sous le couvercle de ma théière en feu,
Je bois des diamants, l’Asie et toute l’Afrique
Sous les aulnes de France, ainsi je rêve un peu.

©Gabrielle de Lassus Saint-Geniès