Le gisant (L’Oiseau-Lyre)

images

Le gisant

Mes poèmes te rediront
Dans le sommeil futur des âges
Et les passants réveilleront
La tombe jumelle des présages.

Le doux chant de nos lèvres dormantes
Se souviendra des requiems
Nos mains de roc iront s’entrelaçant
Au lierre pour seul emblème.

Dans le marbre éloquent de ta main
Je poserai doigts fidèles,
Se fermeront nos paupières d’airain
Aux lectures de nos missels.

Un seul suaire drapera
Nos corps en unique tombe
Afin d’attendre encore après le trépas
La lumière jaillie de l’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.