A propos de Byron

George Gordon Byron, Thomas Phillips, après 1835, National Portrait Gallery

« Je ne puis plus supporter ces gens. Voilà un jeune homme, un Lord, qui publie un petit volume de poésie ; et ils l’attaquent comme si personne ne pouvait être un poète à moins de vivre dans un grenier. Je dis,moi,que ce jeune homme deviendra quelqu’un, s’il continue. »

Wordsworth à Charles Lamb à propos de Byron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.