Catégorie : PHOTO-POEMES

Judith (lavis-poème)

L’ombre et la lumière agrippèrent Holopherne et Judith, Le fleuve heurta Le coeur et la chair, Ensanglantant Le vice et la force D’un signe Que les lavis futurs Imprimeront Dans leurs gestes ! Gabrielle de Lassus Saint-Geniès, 22 octobre 2016

Concordia, photo-poème (L’Oiseau-Lyre)

Concordia (Photo-poème) Parfois on voit le soir noircir d’éclairsLa ville qui tombe. Sens-tu la nuitBlessant d’un trait de khôl en pleurs enfuisL’œil bleu de Paris sous les réverbères ? L’Oiseau-Lyre, le 14 décembre 2014

Fleuve d’oubli (L’Oiseau-Lyre)

Fleuve d’oubli Au profond fleuve d’oubli coulent les peines Ruisselantes en fleurs défuntes de pavots, Jadis la douleur en fermait les vastes eaux Où flottaient les souvenirs de la verveine. O Parques, se peut-il qu’en ce lieu vous moquiez Après…