Hommage à Jane Grey – Fleurs pressées sur gravure d’époque

L’Arrestation de Jane Grey, Fleurs pressées sur gravure du 19e siècle, 2020 ©GLSG

Dans cette composition, une gravure ornée de fleurs pressées aux teintes symboliques, GLSG rend hommage à Jane Grey, l’une des victimes de la difficile succession du roi Edouard VI d’Angleterre. Surnommée la “reine de neuf jours”, elle succède à ce dernier mais elle est accusée de trahison et déposée par Marie Tudor qui monte sur le trône. Emprisonnée à la Tour de Londres, Jane Grey est condamnée à mort et meurt décapitée à l’âge de seize ans, le 12 février 1554. Le peintre Paul Delaroche (1797-1856) lui a consacré l’un de ses chefs d’oeuvre Le Supplice de Jane Grey, peinture datée de 1833 et actuellement exposée à la National Gallery de Londres.

L’Arrestation de Jane Grey, gravure du19e siècle et fleurs pressées, 2020 ©GLSG

 

LÉGENDE ORIGINALE

« Trahie par les grands, lâchement abandonnée par son beau-père, la triste Jeanne après avoir vu sa courte royauté s’éclipser devant la puissance de la Reine Marie, s’était retirée à la tour de Londres où elle ne quittait plus sa chambre. Mais la vindicative Marie voulait une victime, et elle y fut bientôt arrêtée avec toute sa famille.(…) Dès lors appréciant à leur juste valeur les vanités de ce monde, et l’inconstance de la fortune, cette jeune princesse attendit avec résignation les suites bien prévues de ce funeste événement; offrant à Dieu, douce victime, sa beauté et son âme en expiation de l’orgueil de son ambitieuse famille.»

Détails ©GLSG

Détail ©GLSG

Détail ©GLSG

 

Fleurs pressées, détail ©GLSG