GLSG en résidence artistique au Château de La Vigne

Série de cyanotypes dans l’escalier hélicoïdal du Château de La Vigne

Le Château de La Vigne a invité l’artiste GLSG en résidence artistique de trois jours du 6 au 8 juin 2020 pour créer un herbier des lieux en s’inspirant de la démarche de Jean-Jacques Rousseau qui a séjourné dans cette demeure médiévale auvergnate en 1767. Il avait répondu à l’invitation de Bertrand d’Humières et lui avait légué son herbier.

GLSG s’est inspirée du fameux “génie du lieux” pour créer une série de cyanotypes et un herbier contenant des spécimens botaniques locaux. Certaines plantes ont été immortalisées en cyanotypes pour symboliser l’âme de chaque pièce. L’artiste a tenté d’en saisir l’atmosphère en écoutant le murmure des siècles dans les escaliers de pierre séculaire, derrière les portes secrètes, à l’abri de la chambre Troubadour, de la chapelle sacrée ou du studiolo aux volutes Renaissance. Véritable archive vivante et recueil mémoriel, cet herbier unique, avec le nom des spécimens latins calligraphiés à la main, a été constitué au fur et à mesure du séjour sous la forme d’une trentaine de planches d’herbier et de cyanotypes. Le manuscrit a été légué à Notre-Dame des Roses, la protectrice des lieux, à l’issue de ces trois journées de création. 

Voir le diaporama ci-dessous

Ce diaporama nécessite JavaScript.