Étiquette : Rome

Le sens du labeur au soleil de la Grâce, réflexions sur une fresque de Ludwig Seitz

  En 1884, le pape Léon XIII (1878-1903) fait appel à plusieurs artistes pour restaurer la fameuse galerie des Candélabres du Vatican, appelée ainsi en raison des immenses candélabres de marbre qui ponctuent la pièce. C’est dans ce contexte que…

Le Fils Prodigue et le Père-Prodige. Une parabole picturale de Pompeo Batoni.

Peintre italien du XVIIIe siècle, Pompeo Batoni (1707-1787) est célèbre pour ses portraits mais aussi pour ses peintures religieuses qui intègrent la leçon du Baroque et celle du Classicisme. Le pape Pie VI le choisit pour faire son portrait juste…

Les trois vertus du Jugement Dernier de Michel-Ange

  Chef d’œuvre monumental de l’art de la Renaissance, la fresque du Jugement Dernier de Michel-Ange aborde avec virtuosité un thème qui touche aux grandes questions religieuses et métaphysiques. Sa contemplation donne à réfléchir sur l’analogie entre le saint et…

Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ? La résurrection des corps questionnée par l’art occidental (1000-2000)

Chutes, dichotomie, scansions, déséquilibres, couleurs, personnages, oppositions, contrastes : les images de la Résurrection des corps hantent l’imaginaire occidental depuis le Moyen-Âge en imposant des codes visuels où l’unité du cosmos est brisée et réinventée autour des corps humains déchus…

Lire et relire l’Éloge de la Folie d’Érasme

  « J’ai cherché plutôt à faire rire qu’à mordre ». C’est avec un éclat de rire que l’on ouvre et que l’on referme l’Éloge de la Folie d’Érasme, délicieuse satire qui n’a pas pris une ride depuis sa publication en 1511…

Les fantasmagories architecturales de Piranèse

  A feuilleter immodérément : les Antichita Romane de Giovanni Battista Piranèse (1720-1778) constituées de vues semi-imaginaires et d’architectures flamboyantes, publiées en 4 volumes en 1756. Ces fantasmagories architecturales gravées constituent un récit de formes riches en inspirations, en témoignant de la…

Impression Romaine (L’Oiseau-Lyre)

Il n’y a pas de vent ce soir sur Rome, Seulement le souvenir de Livie Son échappée lente au sein du forum, Dans le parfum des arbousiers jaunis. Des acanthes abaissent leurs feuillages Le long des fortes colonnes en ruines,…