Le bouquet dragée de l’Oiseau Lyre

Le bouquet dragée de l'Oiseau-Lyre (vue de haut)

Le bouquet dragée de l’Oiseau-Lyre (vue de haut)photo3

Le bouquet dragée de l’Oiseau-Lyre

Voici la « recette » d’un bouquet rendu possible par la floraison de juillet :

Fleurs et matériel :

– Une dizaine de roses Pierre de Ronsard
– 4-5 tiges de pois vivaces couleur dragée
– 2 têtes d’euphorbe en fleurs
– 5 têtes d’aneth en fleur
– 3 oeillets (rose pâle)
– 3-4 tiges de tête de sauge sclarée
– 3 brins de sauge officinale
– 2/3 mufliers (rose clair)
– 2 têtes de glaïeul (rose Pompadour)

Un vase carré transparent d’environ 12 à 15 cm de hauteur
Un sécateur

Mode d’emploi :

– Rassembler les roses Pierre de Ronsard en bouquet et les disposer dans le vase.
– Mêler les oeillets aux roses
– Piquer au centre les mufliers
– Agrémenter de pois vivaces sur les côtés
– Disposer les glaïeuls de part et d’autre, à droite et à gauche
– Ajouter les brins de sauge officinale de manière triangulaire avec pour axe le centre du bouquet
– Piquer l’aneth, l’euphorbe et les tiges de sauge sclarée au dessus du bouquet pour rendre l’ensemble plus léger et plus aérien.
– Ajouter de l’eau fraîche

Le charme de ce bouquet réside dans son aspect fantasque et civilisé. Veiller à ne point serrer trop les fleurs ni à les laisser fuir dans toutes les sens. Le mot d’ordre est « organisation et fantaisie ». Veiller aussi à ôter les feuilles sur les tiges en ne laissant que celles qui sont les plus proches des fleurs, avant de les mettre dans le vase.

C’est prêt ! Respirez et fermez les yeux. L’Oiseau-Lyre viendra sans tarder, attiré par le charme de votre oeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.