ABÉLIA Abelia chinensis

Quitte ton pays natal, aimable Abélia,
C’est au solitaire que le monde appartient,
Au poète, au fou, à l’artiste, au musicien,
Sans reculade va, et ne te retourne pas !