SUREAU Sambucus nigra

Quand je songe en moi au Sureau de ton silence,
Se creuse bien plus encore la profondeur
Qui se mesure au mystère de souffrance,
Et je descends plus muette d’être ta sœur.