PLATANE Platanus occidentalis

Le Platane respire de ses poumons
Qu’une écorce vainement camoufle,
Plus ses écailles choient, plus il souffle,
Sportif d’un impossible marathon.