ÉPEAUTRE Triticum spelta

Au chapelet d’Épeautre j’ai dicté ma peine,
Priant le Seigneur Amour de m’absoudre encore,
L’implorant de moissonner le sang de mes veines
À la faucille d’un silence parlant d’or.