CYPRE Evernia prunastri

Clio s’avançait vers le printemps d’or
L’aigle volait vers l’hiver argenté
Ayant côte à côte suivi l’été
Mais Cypre d’automne sépara leurs sorts.