BRUYÈRE Erica vagans

La triste Bruyère s’est rompue,
Se peut-il que tant de mers hautaines
Séparent nos corps en vagues de chaînes ?
Ô Thésée, pourquoi n’es-tu revenu ?