AUBRIÈTE Aubrieta

L’Aubriète têtue s’installe et prend ses aises,
Recluse dans son monastère elle se farde,
Comme postulante flâneuse qui musarde
Et colonise le cloître, à Dieu ne plaise !