ARMOISE Artemisia vulgaris

En cette nuit lourde où vous m’avez oublié
J’ai laissé chanter le jazz amer de l’Armoise
Désirant plus que tout son riff de satiété,
Bémols et dièses qu’elle déverse narquoise.