CUSCUTE Cuscuta campestris

Comme une prairie paralysée de Cuscutes
S’infecte et dépérit d’une béante plaie,
Quoi que son art fasse et quelle que soit sa lutte
Mon Dieu que le monde sans vous est vraiment laid !