Homéoplasmine, une crème de pommade

homéoplasmine

Homéoplasmine ! Remède de grand-mère, de mère et de fille. Cette crème homéopathique  épaisse et onctueuse apaise, répare, adoucit et nourrit sans graisser. Toutes les femmes devraient en avoir un tube dans leurs sacs à main pour tartiner les lèvres gercées, les narines enrhumées, les joues sèches, les pointes de cheveux mal en point, les paupières fatiguées et les mains rêches.

Cette formule des laboratoires Boiron est un véritable baume salvateur composé d’extraits de plantes à dose homéopathique : teinture de souci (Calendula officinalis), teinture de phytolaque (Phytolaccca decandra), teinture de bryone (Bryonia dioica) et teinture de benjoin du Laos (Benzoe).

Ce n’est ni une crème de jour, ni une crème de nuit mais une pommade antiseptique pour les traitements d’appoints et les irritations de la peau, recommandée par les dermatologues, en usage ponctuel. Sans parfum ni produits bizarres, peu coûteuse, elle rassemble en un tube le pouvoir de plantes efficaces.

Vendu en pharmacie sous forme de tube de 18 g ( idéal pour les sacs à main, 3,90 euros)  ou 40 g (à mettre sur sa table de nuit, 5,30 euros)

Pour 100 g:
Teinture de Souci des jardins, 100 mg
Teinture de Phytolaque, 300 mg
Teinture de Bryone,100 mg
Teinture de Benjoin du Laos, 100 mg
Acide borique 4 g
Excipient : Vaseline q.s.p. 100,0g

Mise en garde :

A utiliser pour les adulte et enfants de plus de 30 mois, sur une peau nettoyée qui ne soit pas infectée ni suintante (l’ acide borique ne doit pas passer dans le sang !) L’homéoplasmine ne présente a priori pas de danger pour les  femmes enceintes mais comme tout médicament il faut toujours demander l’avis de son médecin avant utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.